0

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Posted by Eddy on 22 mai 2015 in Auteur sur kindle |

Du Vin et du Haschisch
de Charles Baudelaire.

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire, c’est le livre du jour en PDF que vous pouvez Télécharger Maintenant.

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

On n’a baptisé aucun gâteau du nom de Lavater ; mais la mémoire de cet homme angélique vivra encore parmi les chrétiens, quand les braves bourgeois eux-mêmes auront oublié le Brillat-Savarin, espèce de brioche insipide dont le moindre défaut est de servir de prétexte à une dégoisade de maximes niaisement pédantesques tirées du fameux chef-d’œuvre.

Téléchargez Votre livre en PDF : Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Beaucoup de personnes me trouveront sans doute bien indulgent.

– Vous innocentez l’ivrognerie, vous réalisez la crapule.

– J’avoue que devant les bienfaits je n’ai pas le courage de compter les griefs.

D’ailleurs, j’ai dit que le vin était assimilable à l’homme, et j’ai accordé que leurs crimes étaient égaux à leurs vertus.

Quand il y aura un vrai médecin philosophe, chose qui ne se voit guère, il pourra faire une puissante étude sur le vin, une sorte de psychologie double dont le vin et l’homme composent les deux termes.

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Il expliquera comment et pourquoi certaines boissons contiennent la faculté d’augmenter outre mesure la personnalité de l’être pensant, et de créer, pour ainsi dire, une troisième personne, opération mystique, où l’homme naturel et le vin, le dieu animal et le dieu végétal, jouent le rôle du Père et du Fils dans la Trinité ; ils engendrent un Saint-Esprit, qui est l’homme supérieur, lequel procède également des deux.

Haschisch :

Prenez-en gros comme une noix, remplissez-en une petite cuiller, et vous possédez le bonheur ; le bonheur absolu avec toutes ses ivresses, toutes ses folies de jeunesse, et aussi ses béatitudes infinies.

Téléchargez Votre livre en PDF :
Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Le bonheur est là, sous la forme d’un petit morceau de confiture ; prenez-en sans crainte, on n’en meurt pas ; les organes physiques n’en reçoivent aucune atteinte grave.

Peut-être votre volonté en sera-t-elle amoindrie, ceci est une autre affaire.

La plupart du temps, les novices, à leur première initiation, se plaignent de la lenteur des effets.

Ils les attendent avec anxiété, et comme cela ne va pas assez vite à leur gré, ils font des fanfaronnades d’incrédulité qui réjouissent beaucoup ceux qui connaissent les choses et la manière dont le haschisch se gouverne.

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Ce n’est pas une des choses les moins comiques que de voir les premières atteintes apparaître et se multiplier au milieu même de cette incrédulité.

D’abord une certaine hilarité saugrenue et irrésistible s’empare de vous.

Les mots les plus vulgaires, les idées les plus simples prennent une physionomie bizarre et nouvelle.

C’est ce que les Orientaux appellent le kief ; c’est le bonheur absolu.

Téléchargez Votre livre en PDF :
Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Ce n’est plus quelque chose de tourbillonnant et de tumultueux.

C’est une béatitude calme et immobile.

Tous les problèmes philosophiques sont résolus.

Toutes les questions ardues contre lesquelles s’escriment les théologiens, et qui font le désespoir de l’humanité raisonnante, sont limpides et claires.

Toute contradiction est devenue unité.

L’homme est passé dieu.

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Car je ne sais pas jusqu’à quel point on peut dire qu’un homme qui ne ferait que rêver et serait incapable d’action se porterait bien, quand même tous ses membres seraient en bon état.

Mais c’est la volonté qui est attaquée, et c’est l’organe le plus précieux.

Jamais un homme qui peut, avec une cuillerée de confitures, se procurer instantanément tous les biens du ciel et de la terre, n’en acquerra la millième partie par le travail.

Il faut avant tout vivre et travailler.

Le vin exalte la volonté, le haschisch l’annihile.

Téléchargez Votre livre en PDF :
Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Le vin est support physique, le haschisch est une arme pour le suicide.

Le vin rend bon et sociable.

Le haschisch est isolant.

L’un est laborieux pour ainsi dire, l’autre essentiellement paresseux.

À quoi bon, en effet, travailler, labourer, écrire, fabriquer quoi que ce soit, quand on peut emporter le paradis d’un seul coup ?

Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

Enfin le vin est pour le peuple qui travaille et qui mérite d’en boire.

Le haschisch appartient à la classe des joies solitaires ; il est fait pour les misérables oisifs.

Le vin est utile, il produit des résultats fructifiant.

Le haschisch est inutile et dangereux.

Téléchargez Votre livre en PDF :
Du Vin et du Haschisch de Charles Baudelaire.

vous aimerez aussi:

    Recevez mes articles par e-mail :

    Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Copyright © 2012-2017 Auteur-editeur-sur-kindle.
.

Mentions légales Réalisation 123 Web | contenu rédactionnel géré par le client