0

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour de Mirabeau.

Posted by Eddy on 31 mai 2015 in Auteur sur kindle |

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour de Mirabeau.

Vous pouvez télécharger le livre en PDF de Mirabeau, HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour, c’est particulièrement joyeux et formateur, bonne lecture…

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour de Mirabeau.

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour de Mirabeau.

Je dois le jour à une distraction d’un R. P. jésuite d’Avignon, qui, se promenant avec ma mère, blanchisseuse de la maison, quitta dans l’obscurité le sentier étroit qu’il parcourait d’ordinaire en faveur de la grande route qui lui était peu familière.

Un jour, j’avais plus de treize ans alors, il me tenait entre ses jambes pour me suivre des yeux dans l’explication de la satire de Pétrone ; son visage s’enflammait, ses yeux étincelaient, sa respiration était précipitée et syncopée ; je l’observais avec une inquiète curiosité qui, divisant mon attention, me fit faire une méprise.

Téléchargez ICI le livre de Mirabeau – HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

Je sentis l’énergie de cet « Ah ! Fripon ! » et, profitant de la circonstance et de l’heureuse attitude, je fis tant des genoux et des mains qu’en quatre secondes tous les obstacles furent écartés, et l’union la plus intime couronna mes efforts ; ses yeux humides et à demi fermés, son sein haletant, sa bouche, collée contre la mienne, forcée au silence par la volupté ; nos langues trop occupées pour peindre nos plaisirs ; nous restâmes plusieurs moments dans cette ivresse qu’on sent trop pour pouvoir l’exprimer.

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

La politesse l’empêcha de refuser ; pour le récompenser de sa complaisance, je le socratisai pendant sa besogne, et Babet, couchée sur Valbouillant qui s’était jeté à la renverse sur le lit à sa portée, offrait à son œil lubrique deux jumelles dont Ganymède aurait été jaloux.

La tante, pour ne pas rester oisive, d’une main chatouillait les témoins de Monseigneur, et de l’autre s’escrimait à coups précipités d’une poignée de verges, qui sillonnant le bas de mes reins redoublaient ma vigueur.

–  Eh bien, dit Valbouillant, à l’instant qu’il touchait à la dernière période de la volupté, que dites-vous de ma femme ?

Téléchargez ICI le livre de Mirabeau – HIC HEC ou
l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

On eût dit, en regardant Mme Valbouillant, que c’était la Volupté sous la livrée de la Fraîcheur ; ce qui manquait à la légèreté de sa taille était bien compensé par la finesse de sa peau, la fermeté des chairs, l’appétissant des formes arrondies et le tempérament que ses yeux pétillants et l’humidité de ses lèvres vermeilles annonçaient ; pour Babet, l’Albane ou le Boucher l’auraient prise pour la plus jeune des Grâces, sa taille svelte et déliée n’avait pas encore la perfection des formes, mais on voyait que deux ans encore leur donneraient cette rondeur qu’on ne trouve point dans l’extrême jeunesse ; des cheveux d’un noir de jais, et tombant par grosses boucles au-dessus de ses mollets, formaient autour d’elle un voile transparent qui rendait encore plus touchants les charmes dont ils couvraient une partie.

Le prélat ne put tenir contre ce charmant objet ; elle fut la première à recevoir son hommage.

Alors nous quitterons une maison où l’innocence est si peu respectée.

La dame, après quelques excuses maladroites, sortit et ayant barricadé nos portes, nous nous jetâmes dans les bras l’un de l’autre, et nous savourâmes à loisir l’ivresse des plaisirs dont nous avions pris un échantillon dans l’auberge.

Le lendemain, à la pointe du jour, ayant repris les habits de notre sexe, nous partîmes sans prendre congé de nos hôtes libidineux, et notre soupente raccommodée nous ramena chez ma tante, où j’achevai de passer voluptueusement la fin des vacances, après avoir assisté aux noces de mon aimable cousine, dont le mari, nerveusement conformé, ne s’aperçut point que j’avais frayé le sentier qu’il parcourut encore avec peine.

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

Nous avions repris nos forces pendant l’histoire du prélat, et tour à tour pendant la soirée nous nous enivrâmes de tous les plaisirs qu’offrent la nature et la débauche à des gens qui, pleins de vigueur et vides de préjugés, loin de rien refuser à leurs désirs, les irritent par la recherche de toutes les possibilités voluptueuses.

Observez encore que suivant la loi du peuple juif, il était ordonné au frère d’épouser la veuve de son frère, et qu’ainsi la même femme devait passer de frère en frère, tant qu’elle survivrait à son époux, et vous osez faire un crime à présent à un cousin d’amuser sa cousine, si le vicaire du Rédempteur ne lui accorde la dispense à prix d’argent ; mais ce Rédempteur n’a-t-il pas dit selon les livres saints :

« Je ne suis point venu pour changer la loi, mais pour l’accomplir. »

Téléchargez ICI le livre de Mirabeau – HIC HEC ou
l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

–  Mon frère, dit-elle en souriant, diriez-vous cela dans vos homélies ?

–  Oui, quand je parlerais à des gens que je voudrais éclairer ; mais en chaire, non, le peuple en masse veut être trompé, l’ignorance aime les prodiges ; une religion sans miracles trouverait peu de sanctuaires, et les mystères qui répugnent à la raison entraînent la crédulité du grand nombre ; je continuerai à jeter de la poudre aux yeux du peuple ; mais je serai loyal et sans scrupule avec mes amis.

La signora lui répéta ce que je lui avais dit sur la secte des multiplicantes et sur l’inceste.

–  Eh bien ! Ma sœur, n’est-ce pas précisément ce que je vous disais quand vous étiez si fâchée pour quelques espiègleries, qui pourtant vous avaient fait grand plaisir.

–  Oh ! Mon frère, devriez-vous dire cela devant ma fille encore.

–  Ah ! Maman, je m’en doutais, quoique sans oser vous en parler.

Je ne pus me retenir à cette naïveté, et saisissant sa main, je la baisai avec transport.

La petite rougit.

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

La maman me jeta un regard sévère, qui ne m’en imposa pas.

L’évêque, d’un ton tranchant, termina la dispute en disant :

 

–  Fi donc, ma sœur, allez-vous y mettre de l’humeur, il est temps que la petite goûte sa part de nos plaisirs ; l’abbé est approchant de son âge.

–  Mais, mon frère… Songez-vous ?

–  Je sais qu’il prendra toutes les précautions nécessaires pour prévenir l’arrivée des petits indiscrets.

–  Mais, mon oncle…

Téléchargez ICI le livre de Mirabeau – HIC HEC ou
l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

–  Vas-tu me montrer quelques doutes sur l’ancienneté de sa généalogie ?…

Rassure-toi, tes soixante-quatre quartiers doivent se trouver honorés de se joindre au cousin de l’éléphant blanc.

–  Si du moins je voyais son blason.

Nous nous remîmes après en état décent, et les ablutions nécessaires finies et les toilettes réparées, nous attendîmes l’arrivée de Valbouillant, de sa femme et de Babet, qui ne se firent pas longtemps désirer ; les premiers moments de l’entrevue se passèrent en compliments.

–  Prince, me dit la gentille Laure, pourquoi mon oncle a-t-il invité ces gens-là ?

Cela va nous forcer à une gêne que je savais supporter avant l’intimité de notre liaison, mais dont la connaissance des plaisirs va me rendre incapable.

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

–  Rassurez-vous, repris-je, loin de contraindre notre élan vers la volupté, leur présence en variera les formes.

–  Mais un homme marié !… la présence du mari doit bien en imposer à la femme.

–  Bon, la présence d’une mère doit bien gêner une jeune chanoinesse ; cependant…

–  Ah ! Toutes les mères ne sont pas bonnes comme la mienne.

–  Oh ! Tous les maris ne sont pas bons comme Valbouillant.

Téléchargez ICI le livre de Mirabeau – HIC HEC ou
l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

HIC HEC ou l’Art de Varier les Plaisirs de l’Amour,

vous aimerez aussi:

    Recevez mes articles par e-mail :

    Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Copyright © 2012-2017 Auteur-editeur-sur-kindle.
.

Mentions légales Réalisation 123 Web | contenu rédactionnel géré par le client