1

Le Carrosse de Prosper Mérimée…

Posted by Eddy on 19 septembre 2015 in Auteur sur kindle |

 

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

 

Auteur : Prosper Mérimée.

Éditeur en PDF: Les Editions PEL.

Le Carrosse de Prosper Mérimée

Le Carrosse de Prosper Mérimée

Avec le Carrosse, vous allez lire un livre en PDF très vivant et sympathique, Prosper Mérimée nous apporte une belle scène de Théâtre, que vous apprécierez vous aussi.

Extrait:

Balthasar

Que Votre Altesse songe aux recommandations du docteur Pineda…

Il dit que vous devez éviter le grand air…

Et puis la cérémonie sera fatigante…

Il faut rester longtemps debout…

Téléchargez ICI Votre livre en PDF :

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Le Vice-Roi

Oui, c’est la fatigue que je crains… car je ne suis pas malade…

Même, je suis assez bien, maintenant… et je pourrais sortir si je voulais…

Mais je ne veux pas me rendre malade pour le sot plaisir de tenir un cacique indien sur les fonts de baptême…

Baste !

Martinez, écris à l’Auditeur don Pedro de Hinoyosa qu’il tienne l’enfant… c’est-à-dire le cacique, à ma place…

Voici les douze noms qu’il doit porter…

Je lui souhaite bien de plaisir…

Balthasar, ôte-moi ces habits de devant les yeux… je ne veux pas avoir de regrets…

Sotte chose que la gloire de montrer des galons, des rubans et des broderies !…

Qu’on m’envoie aussi Pineda, s’il n’est pas à ce baptême du diable…

Donne-moi un cigare et du maté.

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Allons, puisque je suis obligé de garder la chambre et que je n’ai rien à faire, je vais m’occuper des affaires de ce gouvernement…

Balthasar, je n’y suis pour personne, personne absolument. [A Martinez]

As-tu fini, voyons ? [Il lit la lettre que Martinez vient d’écrire.]

Bon… vive Dieu !

Tu oublies de mettre avec mes titres… chevalier de Saint-Jacques.

Parbleu !

Je le suis depuis six mois en Espagne, et depuis trois jours au Pérou.

Téléchargez ICI Votre livre en PDF :
Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Martinez

Je demande pardon de ma négligence à Votre Altesse.

[Il ajoute ce titre à la lettre]

Le Vice-Roi

Balthasar, envoie un écuyer avec cette lettre…

Allons, Martinez, travaillons.

Il y a bien des dépêches dans le portefeuille, n’est-ce pas?

Martinez

Oui, monseigneur, j’allais en entretenir Votre Altesse.

Pour commencer par le plus pressé, voici une lettre du colonel Garci Vasquez, lequel annonce qu’il règne une grande fermentation dans la province de Chuquisaca, que les Indiens font des assemblées fréquentes, et que, s’il ne reçoit pas de prompts secours, avant un mois ils seront en plein révolte.

Le Vice-Roi

Martinez ?

Mais il me semble que tu m’as déjà parlé de quelque chose de semblable.

Le colonel Garci Vasquez, et la province de… de… diables de noms indiens.

Pourquoi tous les Indiens ne parlent-ils pas espagnol ?

Martinez

Chuquisaca, monseigneur.

J’ai eu l’honneur de faire à ce sujet un rapport à Votre Altesse, il y a deux mois, la dernière fois qu’elle a éprouvé une attaque de goutte…

Je veux dire, la dernière fois qu’elle a été indisposée.

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Le Vice-Roi

Eh bien, qu’ai-je répondu ?

Martinez

Vous avez dit que vous y songeriez.

Le Vice-Roi

Ah !

Eh bien!…

Nous n’avons guère de troupes…

Téléchargez ICI Votre livre en PDF :
Le Carrosse de Prosper Mérimée.

A combien de lieues de Lima se trouve cette province de… tu sais bien ?

Martinez

A près de trois cent lieues d’Espagne.

Le Vice-Roi

Vraiment… je croyais que c’était bien plus près…

Eh bien !

Le cas est difficile, et il ne faut pas prendre de résolutions à l’étourdie.

— J’y songerai.

— Quel autre papier tiens-tu là à ta main ?

Martinez

C’est une supplique de Francisco Huayna Tupac, soi-disant descendant de la main gauche de l’Inca Huayna Capac, lequel demande à joindre à son nom le titre d’Inca, à en porter les armes et à jouir des privilèges dont jouissent les autres Incas.

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Le Vice-Roi

Et, est-ce qu’il n’y a rien pour accompagner cette demande ?

Martinez

Pardonnez-moi, monseigneur.

Environ une aune et demie de satin de la Chine sur laquelle est peinte la généalogie du postulant, depuis Manco Capac, Titu Capac, Lloque Yupanqui… des noms à faire dresser les cheveux sur la tête…

Le Vice-Roi

Ce n’est pas là ce que je demande…

Mais, quand on veut obtenir quelque chose de ce genre-là, on s’y prend d’une autre manière… Ce n’est pas une petite affaire que celle de vérifier une généalogie comme celle-là.

C’est ordinairement l’affaire de mon secrétaire… et je ne suis pas fâché qu’il tire quelque profit de son travail…

Après cela, si ce secrétaire est homme d’esprit…

Tenez, informez-vous auprès de votre prédécesseur de ce que vous avez à faire.

Martinez

Je comprends.

Cet Inca est fort riche…

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Le Vice-Roi

Passons à une autre affaire.

Pourquoi riez-vous ?

Martinez

C’est une plainte portée par la marquise d’Altamirano contre le perroquet de la señora Camila Perichole et la señora Perichole elle-même.

Le Vice-Roi

Autre folie de cette méchante fille !

Téléchargez ICI Votre livre en PDF :
Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Martinez

Attendu que le perroquet susdit, à l’instigation de la défenderesse, toutes les fois que la marquise passe dans la grand-rue, l’appelle en des termes que la pudeur de la demanderesse lui défend de répéter, elle conclut à ce que la señora Perichole soit étranglée…

Non, je me trompe, à ce que le perroquet soit étranglé et la señora, sa maîtresse, réprimandée et mulotée.

Le Vice-Roi

Que dit donc ce perroquet ?

Martinez

Monseigneur, voici le fait.

Il ne s’agit que d’une aimable espièglerie de la señora Camila.

Le perroquet, quand la marquise passe, s’écrie :

A combien l’aune de drap ?

Or, comme la marquise, avant d’épouser le marquis, était fille d’un riche marchand de drap, elle est grièvement offensée de l’allusion.

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Le Vice-Roi

Cette fille-là me brouillera avec toutes les dames de Lima.

Martinez

Voici une lettre de la comtesse de Montemayor qui se plaint d’une tentative de la señora Perichole pour la tourner en ridicule au théâtre, dans la saynète de La Vielle Coquette.

Le Vice-Roi

Encore !

Martinez

Votre Altesse sait avec quelle perfection cette inimitable actrice saisit et rend tous les ridicules.

Le Vice-Roi

Oui, mais elle passe les bonnes et ne respecte rien.

Je la tancerai vertement.

Vive Dieu !

Je me suis intéressé toute ma vie à l’art dramatique, mais je n’entends pas qu’on se permette des personnalités injurieuses pour des femmes dont les familles pourraient me faire le plus grand tort à Madrid.

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Martinez

Voici la pétition d’un capitaine invalide…

Le Vice-Roi

C’en est assez.

Je commence à me fatiguer.

Nous lirons le reste une autre fois ; mais pendant que nous en sommes sur le sujet de la Perichole, je veux, mon cher Martinez, que tu me parles d’elle à cœur ouvert.

Martinez

Moi, monseigneur ?

Téléchargez ICI Votre livre en PDF :
Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Eh !

Que pourrais-je dire à Votre Altesse ?

Le Vice-Roi

Oui, je veux que tu me dises franchement ce qu’on en dit dans la ville, dans les sociétés que tu fréquentes.

Martinez

On en parle partout comme d’un talent du premier ordre.

Le Carrosse de Prosper Mérimée.

Le Vice-Roi

Bon !

Ce n’est pas cela que je te demande.

Je veux savoir ce que l’on dit de ma liaison avec cette fille, car, au point où nous en sommes, le mystère serait inutile.

Bien que tu sois depuis peu à mon service, tu as sans doute deviné…

Que diable !

On est homme ; et pour être un vice-roi, on n’est pas obligé de vivre comme un saint.

Martinez

Monseigneur, Votre Altesse fait beaucoup d’envieux ; et s’il faut tout dire, elle fait aussi des envieuses.

Le Vice-Roi

Flatteur !

Mais il y a du vrai dans ce que tu dis… peut-être plus que tu ne le crois.

Martinez

Ah ! Monseigneur, je ne dis que la vérité.

Le Vice-Roi

Comme je sais que tu m’es entièrement dévoué, je veux bien te faire une confidence ; mais c’est à condition que tu paieras ma franchise par une franchise semblable.

Tu sais que je ne suis pas de ceux à qui on fait voir des étoiles en plein midi…

Ainsi, fais bien attention à ce que tu vas dire……………….

Téléchargez ICI Votre livre en PDF :
Le Carrosse de Prosper Mérimée.

 

vous aimerez aussi:

    Recevez mes articles par e-mail :

    Étiquettes : , , , , , , ,

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Copyright © 2012-2018 Auteur-editeur-sur-kindle.
.

Mentions légales Réalisation 123 Web | contenu rédactionnel géré par le client